Comment faire face à l’urgence grâce à la méthode A.B.C.D.E. ?

Comment faire face à l’urgence grâce à la méthode A.B.C.D.E. ?

Et si les premières lettres de l’alphabet pouvaient sauver des vies ? A.B.C.D.E., voici une approche de prise en charge aux urgences qui vise à traiter rapidement une menace vitale ou la dégradation rapide de l’état d’un patient.


Venue des États-Unis, cette méthode s’adresse aux professionnels de santé, et notamment aux ambulanciers souvent en première ligne lors de la prise en charge d’un traumatisme grave.

De plus en plus utilisée par les centres hospitaliers, les médecins et les services d’urgence, elle nécessite une formation spécifique pour être appliquée dans les règles. On vous en dit plus !

 

Méthode ABCDE formation urgence vitale

A.B.C.D.E. : une méthode universelle, systématique et éprouvée

 

La prise en charge des patients aux urgences est au cœur des préoccupations car elle a un impact direct sur la santé des patients, mais également sur la formation des soignants et la gestion des situations exceptionnelles.

Comment permettre à l’ensemble des professionnels de santé de collaborer pour prodiguer des soins adaptés aux situations d’urgence ?

C’est une question que s’est posée James Styner, orthopédiste américain victime d’un accident d’avion en 1976 dans le Nebraska, à l’origine du programme ATLS (Advanced Trauma Life Support) décliné en ATCN (Advanced Trauma Care for Nurses). Alors que médecin constate un système de traitement des traumatismes défaillant lors de la prise en charge de ses enfants après le crash de son avion, il propose d’utiliser un algorithme simple inspiré des travaux de Peter Safar « ABC of Ressuscitation ».

Voilà comment est née la méthode A.B.C.D.E. !

 

Méthode ABCDE urgence formation

 

Mais que signifie cet acronyme ?

  • A – Airway : « libération des voies aériennes et protection du rachis cervical » en distinguant la perméabilité des voies respiratoires et la présence de respiration, et en s’assurant qu’il n’y a pas d’obstruction totale ou partielle.
  • B – Breathing : « respiration et ventilation » en déterminant si la victime respire spontanément ou non en se plaçant près de la tête et de manière à observer la cage thoracique afin d’écouter ou de sentir si de l’air sort de la bouche ou du nez.
  • C – Circulation : « contrôle de l’hémorragie et de l’état hémodynamique » en déterminant si le pouls est perceptible ou non, le pouls carotidien étant le plus facile à percevoir chez l’adulte alors que l’artère brachiale, située au bras, et le meilleur endroit pour évaluer le pouls chez un bébé.
  • D – Disability : « état neurologique » soit le niveau de conscience de la victime en utilisant le sigle AVPU (Alert/alerte, Verbal/réagit aux stimuli verbaux, Painful/réagit aux stimuli douloureux, Unresponsive/aucune réaction).
  • E – Exposure/Environnement : « suivi du bilan secondaire » soit visualiser la partie du corps affectée lorsque cela est utile.

 

Cette méthode, bien plus qu’un moyen mnémotechnique, est avant tout une approche efficace pour évaluer l’état d’une victime et traiter « ce qui tue en premier » ! Basée sur le parcours de l’oxygène, elle permet de renforcer la vigilance et d’éviter une lésion potentiellement fatale.

Une fois que l’état de la victime est stabilisé, le professionnel de santé peut réaliser une évaluation secondaire, soit un examen physique détaillé au regard de « l’histoire médicale » du patient.

 

 Méthode ABCDE formation santé urgence

L’approche A.B.C.D.E. utilisée par les ambulanciers et les secouristes

 

Aujourd’hui, de plus en plus de pays utilisent cette méthode de prise en charge basée sur l’interdépendance des fonctions de l’organisme.

En France, de nombreux professionnels de santé adoptent l’approche A.B.C.D.E. pour établir un bilan à partir de signes cliniques et paracliniques identifiables. Cela permet de garder le fil, notamment chez un patient qui présente plusieurs problèmes, de hiérarchiser les priorités et d’anticiper les gestes médicaux ou de prévoir une éventuelle stratégie alternative.

 

Mais c’est aussi un moyen d’homogénéiser les prises en charge à travers une méthode de pensée commune entre les médecins préhospitaliers, les internes, les secouristes et les ambulanciers. Nombreux sont également les établissements de santé qui utilisent cette méthode pour structurer les urgences et améliorer le « triage » des patients ! Bien plus qu’un mode de pensé, l’A.B.C.D.E. est devenu un véritable standard qui nécessite une formation spécifique dispensée dans le cadre des programmes ATLS et ATCN.

 

 Méthode ABCDE formation santé urgence

 

Formez-vous à la méthode A.B.C.D.E avec DOKEVER Perfsanté Formation

 

Sapeurs-pompiers, infirmiers militaires, personnels des services d’urgence… Ces métiers ont vite compris l’utilité de l’approche A.B.C.D.E., tout comme les ambulanciers et les auxiliaires ambulanciers !

En suivant notre formation, vous serez capable d’optimiser la prise en charge des patients, d’être plus réactif dans la proposition de solutions et la réalisation du bilan : évaluation dans un ordre précis des paramètres vitaux, détermination de la stabilité ou de l’instabilité du patient…

Pendant une journée, venez actualiser ou approfondir vos connaissances grâce à nos méthodes pédagogiques, interactives et ludiques !

 

Découvrir nos formations aux méthodes A.B.C.D.E :