Évaluer dans une logique d’acquisition des compétences.

PRÉAMBULE

La réingénierie des formations paramédicales a fortement impacté les principes et modalités d’évaluation, obligeant les formateurs à passer d’une évaluation des enseignements théoriques et cliniques (validation de modules et MSP) à l’évaluation des différentes acquisitions dans une logique de compétences. La mise en place du nouveau référentiel de formation du diplôme d’État d’Infirmier implique donc une évolution des pratiques évaluatives dans une formation articulant logique professionnelle d’acquisition des compétences avec une logique universitaire d’obtention de crédits européens (ECTS). L’évaluation de l’enseignement clinique en stage est également repensée, amenant les formateurs à maîtriser cette nouvelle approche, indissociable de leurs pratiques évaluatives à l’IFSI.

Ces modalités d’évaluation ont accru de façon significative la charge de travail des équipes pédagogiques ; le nombre croissant de rattrapages accentue d’autant l’augmentation de cette charge de travail dans un contexte de plus en plus contraint, notamment au niveau des commissions d’attribution des ECTS (CAC).

Une telle évolution oblige dès lors à repenser un dispositif d’évaluation des étudiants, en cohérence avec le référentiel d’évaluation dont les principes et modalités sont énoncés dans l’arrêté modifé du 31 juillet 2009, relatif au diplôme d’État d’Infirmier (modifié par l’arrêté du 2 août 2011) et ses annexes I, II, III, V et VI.

Ce dispositif doit être axé sur une évaluation pensée dans une logique d’acquisition des compétences professionnelles requises pour entrer dans l’exercice professionnel infirmier et pour répondre ainsi aux situations de soins prévalentes quel que soit le secteur d’exercice. De plus, le dispositif d’évaluation doit prendre en compte une progression moyenne d’apprentissage sur les six semestres de formation, cette progression est prédéfinie dans le portfolio. Ceci implique de concevoir le dispositif d’évaluation dans une approche systémique sans dissocier les évaluations des UE de celle des stages cliniques.

PUBLIC CIBLÉ

Directeur, cadres de santé formateurs, faisant fonction de formateurs.

DURÉE DE LA FORMATION

4 jours répartis en 3 modules (1 module de 2 jours et 2 modules d’1 jour)

OBJECTIFS

  • Comprendre l’enjeu des pratiques évaluatives sur le processus de professionnalisation des étudiants et élèves.
  • Clarifier et caractériser le rôle des différents évaluateurs dans le dispositif d’évaluation, leur posture d’évaluateur et de co-évaluateur lors des différentes situations d’évaluation.
  • Approfondir la démarche méthodologique pour concevoir des évaluations des compétences.
  • identifier les bases d’une stratégie consensuelle d’évaluation dans le respect des exigences réglementaires.
  • Appréhender la dimension éthique et la posture de l’évaluateur dans l’action évaluative.
  • Élaborer les bases d’un dispositif, grilles d’évaluation dans une logique d’évaluation et de validation des compétences.

PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE CONTENUS

Le changement de paradigme

Ÿ  L’évaluation dans l’actuelle formation des professionnels de santé : contexte et problématique

Ÿ  L’impact des changements liés au nouveau référentiel de formation sur les pratiques évaluatives : une nouvelle donne

Les fondements théoriques et méthodologiques de l’action évaluative

Ÿ  Les fondements théoriques de l’évaluation (développés en fonction des besoins des participants exprimés ou identifiés par l’intervenant)

Ÿ  Les fondements méthodologiques

  • L’accompagnement méthodologique des formateurs dans la construction des évaluations des unités d’enseignement

Approche éthique et posture de l’évaluateur dans l’action évaluative

  • La dimension éthique et la posture de l’évaluateur dans l’action évaluative

DISPOSITIF PÉDAGOGIQUE

Il s’appuie sur des méthodes pédagogiques préconisées par l’HAS ; celles-ci combinent les approches suivantes :

  • pédagogique et cognitive,
  • analyse des pratiques.

Ces approches se concrétisent de la façon suivante :

  • exploitation et valorisation des travaux institutionnels et/ou expériences initiées ;
  • accompagnement méthodologique soutenu développé au fur et à mesure de l’avancée dans l’élaboration du dispositif d’évaluation : approche très concrète renforcée par des travaux en sous-groupes axés sur des évaluations à construire pour les semestres à venir ;
  • accompagnement méthodologique post formation : l’intervenante s’engage à assurer le suivi du réinvestissement de la formation durant les deux semestres suivant la fin de la formation.

TARIF GROUPE 

5.000€ 

INTERVENANT

Expert en pédagogie, expérience de formateur puis de directeur d’institut de formation (IFSI et IFCS)

 

Description : Formation continue pour les professionnels : évaluer dans une logique d'acquisition des compétences, pour directeur, formateur, cadres supérieurs de santé, cadres de santé et infirmiers, IFSI.