Comment devenir Ambulancier ? Métiers & Formations

Comment devenir Ambulancier ? Métiers & Formations


C’est quoi un ambulancier :

 

 

Retour expérience COVID 19 des apprentis Ambulancier de l’IFA DON BOSCO :

 

 

 

1. Missions Ambulancier (Diplôme d'Etat) :

 

L'ambulancier est un professionnel de santé, formé à la prise en charge et au transport des malades, blessés ou parturientes au moyen d’un Véhicule Sanitaire Léger (VSL), d’une ambulance conventionnelle ou d’une Ambulance de Secours et de Soins d’Urgence (ASSU).

 

Nécessairement acteur du début à la fin de la chaine des soins, des premiers secours jusqu'au retour à domicile, ses compétences ne se limitent pas à brancarder un patient d'un point à un autre mais s'articule autour de trois axes majeurs : soins, confort et sécurité.

 

L’ambulancier peut travailler dans une entreprise privée ou dans la fonction publique hospitalière.

La profession d’ambulancier est réglementée, c'est-à-dire que seul le titulaire du Diplôme d’Etat d’Ambulancier est autorisé à exercer la profession d’ambulancier.

 

 

2. Qualités nécessaires :

 

L’ambulancier travaille en équipe et se trouve quotidiennement au contact d’autres professionnels de santé (aides-soignants, auxiliaires de vie, infirmiers, médecins,…) ainsi qu’au contact des patients et de leur entourage. Il doit être doté de qualités humaines (empathie, patience, solidité psychologique,…) et physiques. Lors de situations d’urgence, l’ambulancier doit être capable de réagir avec calme et sang-froid, il doit savoir gérer son stress et prendre les bonnes décisions.

 

 

3. Attractivité :

 

Chaque prise en charge est différente de la précédente, l’ambulancier peut être amené à transporter un patient habituel jusqu’à son centre de dialyse puis intervenir sur une urgence médicale dans l’heure qui suit. Ainsi la routine n’existe pas.

 

Aussi, comme toutes les professions liées à la santé, les opportunités d’emplois sont nombreuses car le secteur privé, en pleine expansion, recrute en nombre. Le taux de CDI à la sortie de l’institut est proche des 90% dès les premières semaines.

 

4. Evolution professionnelle :

 

Après quelques années d’exercice professionnel, l’ambulancier peut se spécialiser dans le transport sanitaire pédiatrique, bariatrique ou dans les urgences préhospitalières. Il peut aussi évoluer vers l’encadrement d’une équipe, devenir régulateur ou intégrer un Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR). Enfin, il peut s’orienter vers les métiers d’aide-soignant ou infirmier.

 

Voici quelques atouts supplémentaires du métier :

  • Profession dynamique, métier de l'extérieur (pas sur un PC toute la journée)
  • Pas de routine (journées toujours différentes, pas de planning précis)
  • Travail d'équipe (hors VSL mais le DEA permet souvent de faire - de VSL et + d'ambulance)
  • Sentiment d'être utile au quotidien, à la société (que ça soit lors d'accompagnement sur les patients chroniques ou lors des urgences préhospitalières)
  • Responsabilité ++ (être ADE, c'est être "chef de bord" et si les décisions se prennent à deux c'est tout de même l'ADE qui en prend la responsabilité)

 

5. Nos formations pour devenir ambulancier :

Formations dédiées aux Ambulanciers à Lyon.